фотоэлектрохимическая солнечный водород или PEC


Установить ссылку на эту статью с друзьями:

PEC дом: проект солнечной ячейки водорода в соответствии с BE штольни

S’il n’est pas encore une source d’énergie utilisable à proprement parler, l’hydrogène présente néanmoins un intérêt capital comme moyen de stockage. Cependant, la principale difficulté actuelle est de pouvoir le produire de manière « verte ». L’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) s’est lancée récemment dans la mise au point d’une cellule photoélectrochimique (PEC en anglais) capable décomposer l’eau en hydrogène et oxygène à la surface même des électrodes. Contrairement aux systèmes actuels, qui consistent à associer une cellule solaire avec un électrolyseur, les PEC ont comme principal défaut leur faible efficacité. Néanmoins, l’EPFL espère accéder à des rendements de l’ordre de 4,5% en 2009 et 7% en 2011.

Le projet est coordonné par le Centre de l’Energie de l’EPFL et piloté par le Laboratoire de Photonique et d’Interfaces dirigé par le Professeur Michael Grätzel, inventeur des cellules solaires du même nom qui s’inspirent de la photosynthèse des plantes pour convertir l’énergie solaire en électricité. Ces travaux s’inscrivent dans la continuité de ceux effectués à la fin des années 90 en collaboration avec les professeurs Jan Augustynski à Genève et Gion Calzaferri à Berne et qui avaient permis la construction d’une « cellule-tandem » photoélectrochimique dont les résultats étaient prometteurs. Cette cellule associait un semi-conducteur avec une cellule à colorant, ce qui permettait d’augmenter l’apport électrique nécessaire à la réaction de dissociation de l’eau.

Новый проект под названием PECHouse, будет пытаться улучшить эту систему путем разработки более стабильных материалов. Действительно, основным препятствием для развития этого типа клеток, чтобы найти материалы, которые сопротивляются коррозии при сохранении доступной цене. С бюджетом около 3,1 млн, PECHouse поддерживается Федеральным управлением энергетики и выиграют от опыта и навыков EMPA, федеральная лаборатория, посвященная материалов.

Сайт PECHouse: http://pechouse.epfl.ch
Michael Grätzel, Лаборатория фотоники и интерфейсов, EPFL - тел: + 41 21 693 31 12 - электронная почта: @ michael.graetzel epfl.ch

Source : « L’EPFL se lance dans la course à l’hydrogène solaire » – Le Temps – 17/06/2008

Подробнее:

PECHouse, водород солнечный Фотоэлемент электрогидравлическим химии
Солнечная водорода солнечной концентрации


Facebook комментарии

Оставить комментарий

Ваш электронный адрес не будет опубликован. Обязательные для заполнения поля помечены *