Вернувшись на конференции в Копенгагене


Установить ссылку на эту статью с друзьями:

Назад в Копенгаген по R.Guillet

Rémi Guillet ЕКС является инженер (бывший ENSM), он закончил в 1966. Он имеет докторскую степень в области механической энергии Univ. Пуанкаре Нэнси 1 (2002) и DEA Экономика Paris 13 (2001)

Дебаты и analyes: не Копенгаген

Feu 2009, et 2010 ouvre son cycle « solaire ».

Ainsi évolue notre planète autour de son « pivot » : le Soleil, astre essentiel à la vie sur la Terre, si précaire et fragile soit-elle ! Mais avant de tourner la page, que restera-t-il de l’année achevée ? Sans doute pas le « sommet de Copenhague » à moins de s’intéresser au florilège des rendez-vous ratés comme on revoit un bêtisier!

Для мира, фонари датской столицы вымерли в близком к панике, чтобы услышать Боос пришли от обычных граждан, но убежден в важности обсуждаемой проблемы.

On peut dire qu’après ce sommet la déception est à la hauteur du trop plein d’espoir de tous, sinon d’une grande majorité participants indoor et outdoor, observateurs de tous rangs, sans parler des plus engagés et sensibilisés à la problématique environnementale, « KO debout » (à la manière de l’armée de Cambyse (1) ).

Et la perspective d’un « vivre ensemble », consensuel, au niveau mondial, pour affronter la nouvelle donne climatique, énergétique est redevenue l’utopie des utopies.

Ainsi les Responsables du Monde et leur cohorte de sherpas sont rentrés de ce rendez-vous annoncé comme un tournant à ne pas manquer, déterminant pour notre survie…Rentrés discrètement, d’abord satisfaits de ne pas avoir dérogé à leur mission de défense de « leurs intérêts domestiques » pour laquelle ils sont mandatés démocratiquement…Rentrés sans pouvoir se dispenser de déverser dans l’atmosphère pour leur retour, la deuxième tranche des quelques centaines de milliers de tonnes de gaz à effet de serre nécessaires à leur « transport » aérien…

Nous ne voulons revenir ici sur la taxe carbone mais plutôt rappeler que le carburant des aéronefs (le kérosène) contrairement aux carburants et autres combustibles fossiles « terrestres » n’est toujours pas taxé! Ceci depuis la convention de Chicago au lendemain de la deuxième guerre mondiale…disposition alors prise pour « lancer » ce type de transport qui reste encore aujourd’hui particulièrement boulimique en consommation de carburant avec un impact désastreux sur la haute atmosphère. On note même que c’est au contraire le low cost aérien qui aujourd’hui se développe suivant en cela une recommandation d’une célèbre et récente commission pour la libéralisation de la croissance française (2). De quoi méditer !

De même, la diaspora écologiste a pu recouvrer son statut de mouvement mondial (diffus) en opposition aux challenges officiels de croissance et autre développement. Un mouvement probablement affaibli, par l’incapacité des « politiques » à faire un pas en avant, affaibli par les échos venus d’un collège de « scientifiques » peu sensibilisés ou même « sans foi » vis-à-vis du poids de l’activité humaine sur un réchauffement planétaire encore très hypothétique pour certains d’entre eux…et qui ont su saisir l’opportunité « Copenhague » pour se faire entendre et semer le doute. Pour ceux là, on aurait à nouveau envie de s’attarder sur le bien-fondé du respect du principe de précaution « quand on ne sait pas » ou encore sur l’importance à ménager la ressource pétrolière notamment, quand on a conscience de tout ce que Западный рост за последние пятьдесят лет lui doit quand on nous ressasse que le « tonneau a un fond » qu’on entrevoit désormais !

Таким образом, выход из строя Копенгаген это может быть грозным ...

A l’opposé, parmi les résultats les plus pertinents de cette rencontre onusienne, on voit un peu plus combien des règles décisionnelles appropriées sont nécessaires à la « gouvernance mondiale » (3). En effet, comme au niveau des Etats démocratiques où – en pratique – le consensus ne peut être la règle décisionnelle, le plus équitable ne serait-il pas que, chaque pays disposant d’une voix, les décisions onusiennes se prennent aussi selon la règle du scrutin majoritaire?

Но вернемся на основной экономический вопрос на саммите ...

Мы будем идти на счет отсутствия сна, бесперебойной работы, что наш министр экологии, энергетики провел во время горячей подведения итогов, признавшись неправильно понял основную экономическую проблему встреча на высшем уровне !!!

Когда мы знаем, - повторюсь - что экономического развития и роста других нужно обязательно ископаемого топлива (4) один остается дар речи!

Таким образом, необходимость появления новой модели является обязательным условием для истинного изменения курса, в первую очередь по экологическим причинам, то по причинам дефицита ископаемых энергетических активов.

En attendant, le modèle de développement en cours reste le « miroir aux alouettes » des pays émergents et de ceux qui aspirent à l’être. En effet, on sait qu’après les problèmes environnementaux et les dérives climatiques aux conséquences de plus en plus désastreuses (au coût sociétal de plus en plus élevé (5)), la population mondiale, en croissance démographique exponentielle, n’a aucune chance de réaliser son « rêve occidental » dans ce contexte de raréfaction… et de proche disparition de la manne de l’énergie « facile » (fossile).

Глобальный проект должен изловчиться, чтобы предложить всем странам справедливое будущее, то есть, чтобы дать возможность для развивающихся стран по разработке технологий, подходящих к новым условиям, бедным странам, чтобы следовать по этому пути, называемые развитые страны инициировать изменение курса существенного ... к новым вызовам более качественных, количественных меньше, мягче, менее жесткие (6).

Срединный путь мудрости след

Вполне вероятно, что в его сердце, подавляющее большинство политиков - и самый крупный - распространен в Копенгаген, нетронутыми, идея, что у нее, но может участвовать дальше с идеей ставки превысили свой мандат.

Однако, как мы уже писали, государства, в конечном счете обязательно согласны, но на минималистских механизмах (5), которые затем будут реализованы всеми (задача сама по себе!).

Таким образом, этот текст будет вновь указать на то, что после необходимых изменений стратегии и поддерживаемого наибольшим числом граждан, каждая страна теперь может выйти за рамки требований, которые могут существовать в обнадеживающими, за счет налоговых льгот и других кредитов налоги, все граждане, гражданские или юридические лица, государственные и частные, чтобы быть добродетельным, насколько это возможно: ранняя подготовка к неизбежному будущему является очень быстрым выигрышной стратегией для всех!

И после того, как социальная ответственность (КСО) - очень популярное понятие сегодня - мы должны выделить социальную ответственность стран (RSP)!

Ожидаемое образование



La population adulte actuelle aura beaucoup de mal à se défaire de ses « canons de la réussite » passant par l’apparence, le matériel par un besoin de « toujours plus » de technologie, de déplacements encore prête à choisir le 4×4 ou autres grosses berlines pour le fun, probablement prête à accepter le port de masque à gaz si la pénurie annoncée du pétrole devait se faire trop attendre, en cela devancée par la problématique sanitaire!

Alors il faut miser plutôt sur la prochaine génération, aujourd’hui adolescente, pour lui enseigner d’autres formes de « richesses » (7), plus intérieures et intimes que « small is beautiful », que la planète est belle à proximité de chez soi, que la pratique de cette proximité déclinée de mille façon est bourrée de vertus écologiques et ainsi préparer l’assise indispensable à la construction d’un autre modèle de développement, à la mise en place d’autres défis de réussite individuelle et collective…plus soucieux de retombées globales, d’équité, de long terme…

Таким образом, с КСО (корпоративная социальная Resonsabilité) и РСП (корпоративная социальная ответственность) Страна концепции корпоративной социальной ответственности гражданина (RSC) является содействие!

Nous avons écrit ce texte au lendemain de la clôture dudit sommet de Copenhague. Pour des raisons techniques il n’a pu être diffusé avant janvier. Alors quelle est son utilité à paraître plusieurs semaine après, à revenir sur un « non évènement » ? Bien sûr au lecteur d’en décider!

Pour ce qui nous concerne nous avons fait le choix de ce « Retour laconique sur Copenhague » pour souligner combien il sera difficile de rompre avec un modèle de développement qui a fait rêver, qui fait rêver, qui fera encore rêver (comme on rêve avec regret du passé !), rêve d’autant plus fort et entretenu qu’on ne lui connaît pas d’alternative!

Таким образом, разрыв с текущей моделью требует радикального анкетирование нашей культуры (цивилизации). Придумайте другой потребует много времени, но предполагает ситуацию, которая, кажется, не существует ...

ссылки:

(1) Cette métaphore s’est imposée comme une évidence en raison du parallèle entre la cause de la disparition de cette armée, due à un phénomène environnemental naturel hors norme et la cause qui anime le combat écologique. (Cambyse était un roi Perse qui, en 525 avant J-C, entreprit de conquérir l’Egypte puis s’acharna à détruire les traces du passé religieux égyptien. Selon la légende, les 50000 hommes qui composaient son armée moururent alors, « debout », tous ensevelis par une tempête de sable fulgurante…)
(2) Комиссия за выпуск роста - Доклад 2007 Аттали -
(3) Voir sur ce site l’article « G 8, G 13, G 20″ : Rejoignons le point de vue de Joseph Stiglizt »
(4) Voir sur ce site l’article « Топливно-энергетический и экономический рост: краткий обзор«
(5) Voir le chapitre consacré à la « responsabilité sociétale et gouvernance de l’entreprise » par R. Guillet, dans le livre de Laurent Leloup et consacré à « La finance durable » (parution début 2010)
(6) Voir sur ce site l’article « Plaidoyer pour une autre croissance »
(7) Voir sur ce site « Petit texte sur l’Avoir et l’Être » ou les deux faciès de la « richesse »

Дебаты и analyes: не Копенгаген


Facebook комментарии

Оставить комментарий

Ваш электронный адрес не будет опубликован. Обязательные для заполнения поля помечены *